e-Journal HGE
Le site a été mis à jour le 23 octobre
Dr Romain CORIAT - Paris
21-10-2021

Le traitement standard des patients atteints d'un cancer du rectum localement avancé (T3/T4) comprenait une radio-chimiothérapie suivie d'une chirurgie avec la résection complète du mésorectum. Cette approche multidisciplinaire permettait un contrôle de la maladie au niveau local mais était associée à un taux de récidive à distance élevé (30 %). L’intérêt d’un traitement plus intensifié en néo adjuvant était discuté mais restait une alternative à valider. Le rationnel était de détruire les potentielles micrométastases par une chimiothérapie néo-adjuvante initiale avant la radio-chimiothérapie...

Articles précédents