e-Journal HGE
Le site a été mis à jour le 13 juin
Dr Xavier ROBLIN - Grenoble
10-06-2021

La dysplasie de bas grade (DBG) sur un œsophage de Barrett a été rapportée dans certaines études chez un quart des patients avec un œsophage de Barrett. Il a été mis en évidence que le diagnostic histopathologique de la DBG était difficile et justifie une confirmation dans le temps et une relecture anatomopathologique par un pathologiste expert. Le taux de progression néoplasique de l’œsophage de Barrett avec DBG a été récemment estimé entre 21 à 134 cas pour 1.000 personnes-années. Ces chiffres pourraient justifier le traitement de l'œsophage de Barrett avec DBG confirmée, plutôt qu’une surveillance endoscopique annuelle. Étant donné que la plupart des patients atteints de DBG ne présentent pas de lésion visible, le traitement optimal pourrait être la destruction par radiofréquence endoscopique...

Articles précédents