e-Journal HGE
Le site a été mis à jour le 24 juillet
Dr Franck DEVULDER - Reims
28-06-2021

À l’automne dernier, la CSMF a été le premier syndicat à claquer la porte des négociations à l’avenant 9 de la Convention Médicale. Ce mouvement d’humeur faisait écho à la faiblesse des moyens mis en place par le Gouvernement pour la médecine libérale alors que des milliards sont tombés sur l'hôpital dans le cadre du Ségur, mais également au déséquilibre de l’enveloppe proposée entre généralistes et spécialistes. Les élections aux URPS sont maintenant derrière nous. La CSMF a fait mieux que résister en restant le premier syndicat des médecins français en pourcentage et en sièges. L’heure est à la reprise des négociations. Elles devront être menées tambour battant afin d’être applicables avant les échéances électorales nationales d’avril 2022...

Articles précédents